Chute de cheveux rencontrée chez l’homme : comment parvenir à se coiffer ?

La perte des cheveux est un véritable fléau qui impacte 70% de la population masculine. Elle touche en particulier les hommes âgés entre 18 et 45 ans. Face à leurs problèmes de calvitie, nombreux sont ceux qui cherchent des solutions miracles. Soins cosmétiques, médicaments, poudre, perruque, greffe capillaire, etc., s’avèrent, cependant, souvent inefficaces. Aujourd’hui, pourtant, un remède performant existe pour permettre à l’homme de continuer à se coiffer, à savoir la tricopigmentation.

La calvitie : encore plus complexante chez les hommes aux cheveux foncés

Exemple de chute de cheveux rencontrée chez un homme.La perte de cheveux a, indéniablement, un impact négatif sur la santé mentale de nombreux hommes. Mais, cet état de fait est d’autant plus vrai pour les personnes dont la couleur de cheveux est naturellement foncée et dont le teint de peau est « pâle ». En effet, leur calvitie sera encore plus visible que pour ceux disposant d’une couleur de peau plus « bronzée » ou dont la teinte du cuir chevelu est plus claire.

Des solutions inefficaces dans la lutte contre la progression de la calvitie

Dès l’instant où l’homme prend conscience qu’il perd ses cheveux et que l’avancement de sa calvitie dégarnit certaines parties de son cuir chevelu, il cherche des solutions pour la camoufler au mieux. Il va alors se tourner vers divers traitements :

  • Les poudres de cheveux: elles sont constituées notamment de Kératine et permettent de recréer un aspect visuel de densité de cheveux. Elles peuvent donner une belle illusion d’optique lorsqu’elles sont appliquées de façon adéquate. Cependant, elles s’estompent lors du lavage des cheveux, mais également en cas de pluie, de vent, de contact avec les mains, etc., et deviennent donc restrictives ;
  • Les médicaments anti-chute de cheveux : ils permettent de ralentir le processus de perte de cheveux, mais ils ne constituent pas un traitement curatif. Leur usage à long terme n’est pas non plus favorable à la santé. Enfin, lorsque vous décidez de stopper le traitement, tous ses « bienfaits » disparaissent rapidement ;
  • Les compléments capillaires : ils peuvent se coller ou se fixer et rendent invisible un problème de chute de cheveux. Cependant, à terme, ils vont finir par se décoller et accentuer la présence de la calvitie en raison de l’effet de traction;
  • Les perruques: elles permettent de masquer un problème de calvitie, mais demandent beaucoup d’entretien. Elles sont également source d’inconfort en raison de la transpiration et des démangeaisons qu’elles entraînent. Elles ne permettent pas à la personne de se retrouver, d’être à nouveau elle-même ;
  • Les greffes capillaires comme solution à la calvitie: il s’agit d’une procédure chirurgicale qui s’accompagne d’une repousse lente. Or, la chute de cheveux est une maladie qui continue à se développer jusque plus ou moins 45 ans chez l’homme. La calvitie deviendra donc visible sur les zones du cuir chevelu dépourvues de greffons. C’est pourquoi il est conseillé de ne pas s’orienter vers cette technique avant l’âge de 40 ans, au risque de le regretter plus tard ;
  • Etc.

La tricopigmentation : le moyen efficace de parvenir à se coiffer en cas de perte de cheveux

Aucun des procédés évoqués ci-dessus ne permet donc de solutionner la calvitie ni de stopper sa progression. Mais, depuis plusieurs années maintenant, une technique non-invasive et efficace a vu le jour pour permettre à l’homme de continuer à se coiffer malgré la chute de ses cheveux : la tricopigmentation. Cette méthode comporte de nombreux avantages :

Vous désirez résoudre vos soucis capillaires pour réussir à vous coiffer ? Contactez un Medico Derm Center !

Contactez nos tricopigmentistes par téléphone ou via le formulaire de contact en ligne pour obtenir davantage d’informations sur les procédures de tricopigmentation originale.

Les avis de nos clients

4.9/5
(20 avis)

Les évaluations sont gérées par les outils E-net Business

C’est vrai qu’au départ on hésite surtout ... voir plus C’est vrai qu’au départ on hésite surtout par rapport au budget et puis quand on y pense on se dit que ça n’a pas de prix d’être bien dans sa peau. Ras le bol de voir tout le monde nous regarder comme si on était malade ou de se faire chambrer. Je portait tout le temps des casquettes. J’ai meme essayé les nouvelles perruques à coller (une belle saloperie)! Suis allé plusieurs fois voir l’équipe avant de me décider. Merci pour leurs conseils, leur patience et surtout le résultat final. voir moins

Arnaud

5/5

J’ai 27ans, je suis une femme et j’étais c... voir plus J’ai 27ans, je suis une femme et j’étais complétement désemparée. Depuis des années je perds mes cheveux et je n’arrivais pas à trouver une solution. Meme le chirurgien n’acceptait pas de m’opérer. Les zones à couvrir sont trop grandes et je n’ai pas assez de cheveux pour tout remplir. C’est un dermatologue qui m’a guidé vers la Tricopigmentation. C’est formidable! Depuis mes séances, j’ose enfin sortir de chez moi et revoir mes amis. Je recommande à toutes les femmes qui seraient dans ma situation. voir moins

Anna

5/5

Ce qui me plait dans la Trico c’est qu’on ... voir plus Ce qui me plait dans la Trico c’est qu’on peut la laisser disparaître si on ne fait pas de retouche => 100% réversible. J’avoue que j’ai du mal à m’imaginer sans maintenant que j’y gouté. J’y vais tous les 8 mois 2heures pour un résultat au top. Un grand merci à Samuel et ses équipes ! voir moins

Laurent

5/5

Il semble que j’avais l’opportunité de cho... voir plus Il semble que j’avais l’opportunité de choisir entre l’Effet Rasé et Densité. et c’était encore plus difficile. J’ai opté finalement pour l’effet rasé et c’est génial. On me complimente sur mon nouveau look. J’ai l’impression d’^erte plus jeune. voir moins

Christophe

5/5